Rate this book

A Taste Of Desire (2011)

by Beverley Kendall(Favorite Author)
3.94 of 5 Votes: 1
ISBN
1420108700 (ISBN13: 9781420108705)
languge
English
genre
publisher
Zebra
series
The Elusive Lords
review 1: Le magnifique Thomas Armstrong, le frère aîné de Missy, est loin d'être un inconnu pour qui a lu le tome précédent de la série. Charismatique, sûr de lui, et d'un caractère plutôt éruptif, il fait partie de ce trio d'amis qui n'a aucune intention de se laisser passer la bride au cou (Le nom de la série en VO - The Elusive Lords : les Lord insaisissables - est à ce propos beaucoup plus évocatrice qu'en VF, ce dernier faisant presque contre-sens). Ami et partenaire financier du père d'Amelia, il a rencontré cette dernière lors d'une rencontre mémorable dans le tome 1 qui m'avait laissée plus que dubitative. La bourrique a du caractère et ne mâche pas ses mots : douceur, respect d'autrui, retenue, sont des mots inconnus de la donzelle. C'est une langue de... more vipère, froide, qui tape là où ça fait mal. Pas de chance pour elle, elle va devoir faire face à un mâle au sang chaud, qui peut se montrer violent (mais pas avec elle, je fais référence à une sacrée bagarre du tome 1), très éruptif, protecteur et ultra-possessif. Voyez le côté homme des cavernes? C'est ça.Or par deux fois elle a humilié, voire insulté, le beau vicomte, la seconde publiquement, et lorsque l'opportunité de punir la rebelle, en la domptant un peu, se présente, Lord Thomas, peu enthousiaste, mais quoique..., se lance dans l'aventure.Dès lors, tout tourne autour de leurs relations qui prennent une tournure fort passionnée. Car, malgré les mots plus qu'aigre-doux qu'ils échangent sans même qu'on y perçoive une miette de sympathie, la tension entre eux est palpable, l'atmosphère chargée, et les épidermes picotent rapidement. Avant même que les héros tombent amoureux, leurs hormones interagissent avec vivacité... et les poussent quasiment dans les bras l'un de l'autre sans pour autant qu'ils cessent de s'adresser des noms d'oiseaux. Le tout monte en puissance, et quoique j'aurais aimé qu'il y ait davantage de place laissée à la construction sentimentale de leur relation, ces chauds-froids permanents m'ont plutôt tenue en haleine. Le gros reproche que je ferais à ce roman, c'est son denier quart : trop facile, trop convenu, et surtout maladroit. Je n'y ai pas vraiment cru, au malentendu qui assombrit leurs alors idylliques amours (car Beverley Kendall a tout de même bien mené son affaire jusque là). Pas plus qu'au re-retournement final abrupt et sans nuance. La fin manque de piquant par rapport à l'ambiance générale. Dommage, comme si ces pages avaient été expédiées, une fois le plus intéressant (bien) écrit. Quand on arrive à faire passer comme ça des personnages de la haine à l'amour, même avec quelques incohérences ou un certain manque d'originalité, il faut quand même un bon petit talent, à mon avis.Mention spéciale au 3ème larron, Alex, dont le personnage, charmant, intelligent, espiègle, prend de l'ampleur dans la dernière partie. Sa rencontre avec sa future amoureuse a eu lieu dans le tome 1, rien n'a encore eu lieu dans le tome 2, mais déjà, on pressent en lui un très fort potentiel de courage, de passion et de charme : il faut le voir courtiser Amelia pour faire enrager Thomas qui démarre au quart de tour. Un régal !D'ailleurs je suis déjà dans le tome 3, et le démarrage, loin de ce à quoi je m'attendais, me plaît déjà beaucoup...Pour ce tome 2, et toutes ces qualités qui ne sont pas noyés par ces défauts, je mets tout de même ce roman dans les trois étoiles.
review 2: If i could only do half stars, *** 1/2 stars is more accurate. The writing was crisp and the story was compelling. I just never bonded with both characters. This was one of those stories where I was kind of hoping Amelia (the spoiled princess)was going to get turned over Thomas' knee. It didn't happen, once again threats that never are dealt out. I had a hard time liking Amelia even though she supposedly had her reasons for being a harridan. Painful loss of a parent as a young teenager and then neglected by her father she begins to lash out, and she doesn't have many fans. Thomas had his character maligned by Amelia the first time he attempted to meet her. Obviously he liked a challenge because she wasn't sending any come get me vibes. But yet he pursued her and forced himself on her. She continues to belittle him and insult him whenever she found her chance. Due to the fact that she was planning on running away with not one but two different men, Thomas didn't think of her as an innocent . So he didn't treat her like one either and she never told him how she felt till the very end. Her conniving ways finally catch up to her, and I got to be honest part of me wanted him to walk away and crush her because she really was immature and selfish. I know, mean right? But I didn't really feel connected or care what happened to her, just saying. Others might love their combustible nature and how they couldn't keep their hands of each other even though they were supposed to be prim and proper. This was one of the more liberal historical romances that I've read. There wasn't a lot of concern for being compromised even though it was mentioned or being found out and gossiped about. The thin line between love and hate was walked many a time in this story and I didn't buy into them falling in love. less
Reviews (see all)
javi
Great series....Will put Kendall on my must read list
sousou
This book was good, not great.
himan
Loved it!!!
jayzee
100112*
Write review
Review will shown on site after approval.
(Review will shown on site after approval)
 
Gameloft | Ai wo Chodai! | Disney…